FCMA AERO-MARITIME

FCMarine-Aviation & Histoire -

Corsaires d'images
2008-2018 - FCMA à 10 ANS et toujours autant de mordants - 10 ans de découvertes et de curiosités

EXPO : Les PHARES - Antiquité de Marines

D_1

de belles photos et de très beaux objets...dévouverte et histoire

D_2

                                                                    Fanal de Balise bateau feux

Lanterne de bouée phare Aide à la navigation a servi au marquage des voies navigables sur les cotes Allemandes.
L'objet exposé est fait de bronze à la base avec une application de gaz en haut. elle faite de cuivre sur la partie supérieure. elle a été électrifié. le système originale de gaz existe toujours.
Hauteur: 65 cm diamètre: 25cm.
DEAU_1 
un des phares de Deauville
D_3

L’incroyable histoire de l’optique du phare du Planier

D_7

On connaît la très riche histoire du phare du Planier, phare de pleine mer, qui marque l'entrée de la baie de Marseille à une dizaine de kilomètres au sud du vieux port. On connaît moins l'incroyable histoire de l'optique originelle et originale du phare durant la guerre. Yvon Georgelin, astronome à l'Observatoire de Marseille, l'a retracée, ayant lui-même retrouvé la trace de témoins de l'époque.

Reprenons d'abord l'histoire du phare lui-même, ou plus exactement, des phares successifs.

Le premier phare, rendu nécessaire en raison du danger permanent des récifs qui affleuraient à certains endroits à moins d'un mètre, "fut édifié en 1320 à la suite d'une ordonnance de Robert d'Anjou, roi de Jérusalem et de Sicile, ordonnant à chaque patron de barque accostant Planier d'y apporter 100 pierres pour la construction d'une tour. Au sommet de cette première tour haute de 12m50, on brûlait des branches de pin et du charbon de terre amenés du continent."

En 1774, un nouveau phare, une tour génoise d'une hauteur de 20 mètres, fut érigé. Le feu était constitué de 14 lampes à huile placées au foyer de réflecteurs en cuivre argenté. La consommation était d'un litre d'huile de colza par heure. Malheureusement l'argenture des réflecteurs supportait mal l'air marin et la pollution due à la combustion. On envisagea alors d'utiliser des lentilles. Mais ce n'était pas évident. D'une part, des lentilles de grand diamètre (1m) à très forte courbure (focale de 1m) étaient irréalisables, mais elles se seraient vraisemblablement cassées à proximité de la source de lumière (et donc de chaleur).

D_4
 Rare Diorama du Clipper "The Plimsoll Samuel" du milieu du 19ème siècle

rare Diorama du "The Plimsoll Samuel" du milieu du 19ème siècle représentant un Clipper. d' Emigrant
un travail de matelot remarquable par de nombreux détails avec un fond en toile peint
marquage sur La plaque en laiton: " Samuel Plimsoll, Emigrant Clipper, WA Brown"
il est monté dans son cadre d'origine en bois noirci
les mesures 28 x 23cm, le verre mesure 21 x 16 cm et de ses 5 cm d'épaisseur pour le cadre

Il vient tout droit d'une grande maison de campagne sur la côte près de Norfolk port du 19e siècle de Great Yarmouth. en général fait par des gardiens de phare

D_5

ancien bateau bouteille diorama 1900

 ancien bateau bouteille diorama 1900 dans un flacon d'apothicaire ce travail du début du xxéme siècle est réalisé avec beaucoup de finesse et de réalisme - travail de matelot

D_6

Le phare du port de Dunkerque et le second phare de Deauville

DEAU_2

un grand merci à notre collaborateur Hugues Herment pour sa contribution iconographique et coté objets à La Timonerie Antiquités de Marines qui apporte ici son expertise

F&Cmarines recommande chaudement ce qui suit :

http://www.la-timonerie-antiquites.com/ 

Partager Favoris

Partenaires