FLEUVES & CANAUX MARINE - AVIATION & HISTOIRE

FCMarine-Aviation & Histoire -

Corsaire d'image
2008-2018 - FCMA à 10 ANS et toujours autant de mordants - 10 ans de découvertes et de curiosités

BIBLIO : Erreur s de pilotage 5 - Crash Rio-Paris.

EP 51

Quand ça part en vrille, ça finit en couille !...

 EP 52

 Bienvenue à bord d'AIR CRASH...

Boeing 737-800, Douglas DC.9-28 (MD-82 ou B.717), Tupolev TU.154.M, Boeing 747-300 ou encore Airbus A.330-200, voilà pour les types d'avions présents dans ce livre , ils ne sont pas vraiment "mauvais" en soit, ils ne sont pas issus des mêmes constructeurs, ils ne font pas partie de la même compagnie, ils sont relativement bien entretenus ou en tout cas maintenus "bon de vol" selon les réglementations en vigueur, en fait ce sont juste des représentants de ce qui est en service à l'instant T, ni plus, ni moins... 

Mais là où commence réellement  les problèmes c'est dans le cockpit, vous cherchez un maillon faible, vous l'avez trouver à coût sûr dans cet endroit...c'est relativement exigu, ergonomique ou pas selon les modèles, c'est à la pointe de la technologie ou à l'inverse, bref c'est un concentré potentiel d'emmerdements possibles et si d'aventure, car on ne peut toujours pas faire autrement vous y ajouter 1 commandant de bord, 1 co-pilote, 1 ou 2 mécaniciens radio-navigateur en plus, vous additionnez une somme de problèmes car à cela il faut également ajouter une masse de paramètres impossible à décrire ici en détail, tellement ils sont nombreux...

Donc pour faire simple 1 avion + 1 équipage + des conditions de vol + des problèmes techniques = ERREURS de PILOTAGE assurées...

L'être humain est tout sauf fiable à 100% car il n'est pas infaillible, il est ainsi fait, il peut perdre pied à n'importe quel moment, il peut pour des tas de raison partir en vrille et il est des vrilles dont on ne sort pas, c'est mathématique, c'est physique...L'être humain est le maillon faible du cockpit, ce qui ne veut pas dire qu'il est en permanence dangereux, ce serait même le contraire  vu le nombre d'avions en service dans le monde qui volent sans le moindre incident et qui font de ce mode de transport l'un des plus fiables qui soit...

Jean-Pierre Otelli est pilote et il a, à ce titre et au vu de ses carnets de vol, acquis une certaine somme d'expérience en la matière, il possède aussi un sens aigu de l'analyse et une grande lucidité, ce n'est pas un journaliste ou un vulgaire spotter, il relate les faits rien que les faits, il les décrit point par point, de manière neutre, sans affectivité particulière et  c'est ce qui rend ses publications abordables par tous...

Ce livre comme les autres parus dans cette série met les coulisses de l'aviation à la portée de tous dans une écriture claire et précise avec une touche humaine non négligeable et une relation homme-machine parfaitement décrite...

        A lire pour comprendre, à lire pour ne pas juger bêtement sur des ragots digne de radio tarmac...                   

 --0--

Erreurs de pilotage n°5 par J.P.Otelli est publié aux éditions :

JPO-ALTI PRESSE

EP 53

Partager Favoris

Partenaires