FCMA AERO-MARITIME

FCMarine-Aviation & Histoire -

Corsaires d'images
2008-2018 - FCMA à 10 ANS et toujours autant de mordants - 10 ans de découvertes et de curiosités

BIBLIO : Lignes droites.

LD 1

Au nom du père par le fils...

 LD 2

Le bristol d'invitation mentionnait à l'attention de Monsieur M.debeer, chose assez étonnante dans une époque comme la nôtre, elle était écrit au stylo, j'ai donc répondu de même sans savoir que ce geste d'apparence anodin allait me faire remonter le temps, celui d'une Belgique tragique mais conquérante et me faire rentrer dans un monde où le savoir vivre est de mise et les bonnes manières de rigueur..

chose qui de nos jours se perd de plus en plus...

J'ai donc pris pour remonter le temps le volant d'une Minerva et je suis parti sur la trace d'un homme pour le moins étonnant que fut le Comte Arnold DE LOOZ - CORSWAREN né à la presque fin d'un siècle et qui signa de sombres et belles pages d'un autre. Cet homme fit ses classes dans un collège où l'enseignement des valeurs est la base de toute bonne éducation, ensuite il intégra un peu par tradition, l'armée belge en tant que cavalier et fut pris dans une grande tourmente de quatre longues années.Il fit donc son devoir et bien plus, perdant au passage son frère aîné et sa jeunesse engluée à jamais dans la boue des tranchées de l'Yser, résister, oui mais se résigner jamais !...

Il était du genre fougueux, un brin aventurier alors il s'offrit une longue pause aérienne entre les deux guerres, signa des raids invraisemblables aux commandes d'avions improbables avec en point de mire l'Afrique et les colonies d'alors. Il fit de l'aviation une passion et un mode de vie tout en occupant la place qui était la sienne en société...hélas la seconde guerre éclata avec fracas, il remisa ses chers aéronefs, prit des chemins de traverses, résista au sein d'une armée secrète, faillit y laisser vie et fortune, vécut mille et une aventures et dans la tourmente de l'après guerre fut fidèle parmi les fidèles à son roi sans jamais renier ses convictions quitte à aller croupir en prison...

Monsieur le Comte était ainsi, noble serviteur d'un pays petit...

Le Comte Arnold DE LOOZ - CORSWAREN prit son dernier envol un jour d'octobre 1982 après une vie remplie avec une fidélité sans faille aux siens et à Dieu.

Sa mémoire aurait pu rester dans les archives familiales et n'être connue que de quelques initiés, mais grâce à son fils, le Comte René-Michel, elle nous a été rendue publique, avec une rare tendresse pour ce père si singulier, mélange d'admiration et de respect, le tout écrit avec soin et moult détails et quelques photos de famille en guise d'illustration...

Un livre qui sort de l'ordinaire sans tomber dans l'extraordinaire, un livre à l'image de cette noblesse belge qui est respectée de tous car elle porte les valeurs et l'esprit de tout un pays, une noblesse simple et humble, magnifique travail de mémoire, ce sont ici les tranches d'une vie qui se déroulent sans les moindres temps morts mais toujours dans un tempo fort, ce Comte est un fabuleux conteur...             

 --O--

Lignes droites est écrit et diffusé par le Comte René-Michel de Looz-Corswarem via le mail suivant :

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

LD 3

 

LD 4

LD 5

Partager Favoris

Partenaires