FCMA AERO-MARITIME

FCMarine-Aviation & Histoire -

Corsaires d'images
2008-2018 - FCMA à 10 ANS et toujours autant de mordants - 10 ans de découvertes et de curiosités

BIBLIO : Du Focke-Wulf 190 au NC 900.

FW 1900

Une histoire d'archéologie aéronautique...

 FW 1901

FW 1902

 

 Là, franchement, on se demande le pourquoi du comment, tellement c'est improvisé et totalement bordélique, je rassure les gilets jaunes ce que vous revendiquez de nos jours est juste la continuité incongrue de ce furent les années d'avant la drôle de guerre et de la guerre tout court au point que les allemands laissèrent tomber ou presque eux qui sont les champions de l'organisation, France industrielle chaotique dans toute sa splendeur, pays de fonctionnaires qui a fait du surplace son mode de fonctionnement quotidien, en clair on s'agite beaucoup et on ne fout presque strictement rien !...

Bel exemple avec en premier l'idée géniale de mettre sur pied de guerre des usines blindées et souterraines et d'y produire des avions bien à l'abri des bombardements, idée reprise par les allemands mais qui eux passèrent de la théorie à la grosse pratique, das géniaaale idée !...Une fois la France occupée, une fois l'ordre remis (enfin plus ou moins !) les allemands installèrent quantité d'usine de reconditionnement et de réparation pour leurs avions et même lancèrent de la production pure et simple...za z'était pas une zeegoode idée ! vouloir faire travailler des gaulois envers et contre tout c'est le fiasco assuré ou presque et si en plus les alliés bombardent en quasi permanence en plus...! donc on se met en mode taupe, on transforme des carrières en usine, on s'enterre sous terre et on répare vaille que vaille ce que les uns s'amusent à démolir systématiquement...

Le FOCK-WULF 190, réparé, construit, démolit etc, il fut l'exemple parfait de la doctrine rationnelle des Huns (sic) qui se heurtent à la très mauvaise volonté des autres, c'est un peu Astérix qui fait de la résistance en nettement moins drôle...le STO c'était pas le club Med'...on fusille, on déporte, on travaille en force le tout pour pas grand chose au final...Le 190 se retrouve donc à la libération en quantité à des stades divers, donc on en reprend la production en nombre sous le nom de NC 900...et comme le français ne manque pas d'humour il attribue les dit 190 au groupe Normandie-Nièmen ! fin de l'histoire dans les parcs à ferraille sauf pour un seul exemplaire vaguement préservé au Musée de l'air et de la ferraille du Bourget !...

L'équipe qui a réalisé ce travail de fourmis mérite la reconnaissance éternelle des passionnés d'histoire de l'aviation, tant c'est un travail de recherche et de documentation hautement réussi, on est ici dans de l'enquête, de la quête du moindre détail, des documents inédits, des histoires de folie, cet ouvrage est une pure merveille et en plus il est passionnant à lire et édifiant par certains aspects, c'est notre histoire commune qui défile de chapitre en chapitre, pages sombres de cinq années de pagaille.

Bravo les auteurs pour ce don de mémoire et ce magistral cours d'histoire....   

--O--

Du Fock-Wulf 190 au NC.900 par R.Bouvier-Belleville & Ph.Couderchon and co est publié et vendu aux éditions :

LELA-PRESSE

FW 1903

 

FW 1904

Partager Favoris

Partenaires